Remaniement ministériel à Ottawa

Le premier ministre Justin Trudeau a remanié son cabinet aujourd’hui.

Chrystia Freeland, qui était au Commerce international, prendra la tête de la diplomatie canadienne à titre de ministre des Affaires étrangères. Le communiqué du PM indique par ailleurs qu’elle «conserve le dossier des relations canado-américaines, y compris en ce qui a trait aux échanges commerciaux.»

Madame Freeland remplace Stéphane Dion. Plusieurs médias indiquaient que M. Dion serait nommé ambassadeur en Allemagne et auprès de l’Union européenne, mais le premier ministre n’a fait aucune annonce en ce sens. M. Dion a émis une déclaration à l’effet qu’il va «déployer [s]es efforts en dehors de la politique active.»

Le député québécois François-Philippe Champagne prend du galon et remplacera madame Freeland comme ministre du Commerce international.

Maryam Monsef perd les Institutions démocratiques et devient ministre de la Condition féminine. C’est la députée ontarienne Karina Gould qui devient ministre des Institutions démocratiques.

Le député torontois Ahmed D. Hussen devient ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté. Son prédécesseur, le vétéran John McCallum, devient ambassadeur du Canada en Chine.

Patricia A. Hajdu, qui était ministre de la Condition féminine, devient ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, en remplacement de MaryAnn Mihychuk qui se voit exclue du Cabinet.

Publié le 10 janvier 2017 à 14h21
Mise à jour: 15h01